LAURÉAT PRIX GRAND PARIS INNOVATION URBAINE SOLIDAIRE

Face au défi de la fracture territoriale et sociale sur le territoire du Grand Paris,
ce prix distingue les projets ou réalisations qui ont su intégrer et favoriser de manière innovante,
l’engagement social et sociétal dans un projet urbain à l’échelle de l’ilot, du quartier ou de la ville.

La solidarité est une notion qui, ici, recoupe la lutte contre l’exclusion quel que soit le motif, la préservation de l’environnement
et la promotion de la participation citoyenne, contribuant à gérer la crise du logement dans la ville.



Weco

par l’association Quatorze


http://quatorze.cc/



Romain Minod, architecte et co-directeur de l'association Quatorze
©Adrien Leleup


L’ambition du programme Weco est de participer à la résorption des bidonvilles, en finançant la production de nouveaux logements passerelles dans des zones tendues.

Ceci est rendu possible grâce à l’investissement en nature de propriétaires publics et privés possédant des réserves foncières dégradées. 

La construction de logements neufs additionnels, cédés en accession à la propriété par un mécanisme de vente en volumes, permet le financement de la rénovation du bâti existant en logement très social. La plus value générée permet également de cofinancer les opérations d’amélioration des conditions de vie sur les bidonvilles, dans l’attente du relogement de l’ensemble de leurs habitants. Le revenu locatif des logements passerelles permet quant à lui de financer l’insertion professionnelle des publics cibles, afin de stabiliser leurs revenus, et leur permettre d’accéder au logement de droit commun. 

À Metz, l’opération qui a permis de modéliser les trois premières phases de la méthode Weco a permis de résorber entièrement un bidonville habité par une trentaine de familles, aujourd’hui toutes relogées, et insérées professionnellement.

À Montreuil, l’opération qui a permis de modéliser la démarche globale de relogement via l’immobilier solidaire est en cours. Dans l’attente de la livraison du premier bien réhabilité, trois familles ont accédé au logement de droit commun, via les dispositifs traditionnels, dans la mesure où l’ensemble des personnes habitant aujourd’hui encore sur le bidonville ont stabilisé leurs revenus avec un emploi contractualisé.

L’objectif de Weco est de permettre la résorption de l’ensemble des bidonvilles du territoire national à l’échéance 2030.

Le jury a souhaité distinguer ce projet pour saluer le fait qu’il soit destiné à venir en aide à la population des bidonvilles et pour l’intégration de ces personnes dans la conception et la construction des différents projets.









Principe de fonctionnement d'une promotion immobilière solidaire ©Quatorze